Skip to content

colloques

Procédures et contraintes

Université de St Etienne, les 9, 10 et 11 octobre 2014

ProceduresetcontraintesFlyer1

programme complet : ProceduresetcontraintesFlyer

 


La Banlieue loin des clichés

Oxford Brookes University, 4 et 5 avril 2014

programme complet Conference Program

 


Pragmatisme et création

Université Paris – St Charles, 4 et 5 décembre 2013

web carton pragmatisme_Page_1

présentation et programme : Programme pragmatisme et création

 


Du studio au plateau de télévision: appropriations, détournements et réinterprétations par les artistes

INHA – les 28 et 29 Juin 2013

Comité d’organisation Fleur CHEVALIER (Paris 8), Mickaël PIERSON (Paris 1), Marie VICET (Paris 10)

L’art vidéo puise son origine directement de la télévision. Un des premiers artistes à travailler avec la technologie vidéo, Nam June Paik, disait que celle-ci était la fille de la télévision. Les artistes s’en sont d’abord pris au téléviseur lui-même avant de voir en la vidéo un nouveau medium à expérimenter. Les liens qu’entretiennent les artistes avec la télévision n’ont cessé de se développer depuis les années 1960…..

Présentation et programme complet sur :

http://dustudioauplateautv.wordpress.com/

 


EXPANDED CINEMA

Université Lyon 2 / 7-9 février 2013

Colloque organisé dans le cadre de l’ANR, Les Pouvoirs de l’art / Universités de Bordeaux 3, Nice, Lyon 2 et Paris 1

 Coordination : Dario Marchiori (MCF Lyon 2, EA 4160) et Luc Vancheri (PR Lyon 2, EA 4160)

On s’est beaucoup demandé ces quinze dernières années ce que le cinéma – ses images, ses formes, son dispositif – devenait au contact des nouvelles pratiques esthétiques et muséographiques de l’art contemporain. L’intérêt de ces recherches est d’avoir permis de dessiner les contours d’un régime contemporain de l’art qui, tout en rompant avec les théories modernistes et postmodernistes, rouvrait l’ancienne question du médium à partir des contradictions qui l’opposent et le relient aux médias numériques. En employant indifféremment la notion de media, la théorie nord-américaine, largement dominante dans la seconde moitié du XXème siècle, a beaucoup contribué à combler l’écart entre les « médiums » artistiques et les médias d’information. C’est tout le sens de la réflexion menée par Lev Manovich, qui a exploré les relations réciproques du cinéma et des nouveaux médias. A ce titre, son archéologie des objets néo-médiatiques l’a conduit à interroger le rôle des interfaces homme-machine et leurs conséquences esthétiques dans la réception des nouvelles images.

Ce colloque entend mettre à l’étude l’impact des nouvelles technologies sur les politiques de l’image et du visuel qui façonnent le champ de l’art aussi bien que sur l’économie générale des émotions esthétiques suscitées par les formes variées de la création contemporaine. Ces changements d’échelle intervenus dans notre culture visuelle nous amènent à nous demander si ces mutations esthétiques et technologiques ne sont pas les prémices d’une véritable anthropologie politique du monde globalisé, dont l’émotion esthétique, tout à la fois objet et effet de l’art, serait le symbole et le symptôme.

 


Passages / LisboaDoc / Lisbonne / octobre 2013

La 10e édition du festival international du documentaire de Lisbonne organise un colloque dans le cadre de sa programmation « passages »

Passages : Derives from the convergence of two recent movements: the film passage to museums and the inclusion of documentary in contemporary art.On the one hand Doclisboa’12 organises an exhibition – October 20th – November 30th – featuring major works, with several installations by Chantal Akerman, linked with the integral film retrospective this festival dedicates to this Belgium filmmaker, in a dialogue with installations by Pedro Costa.

On the other hand, an international conference organised by Doclisboa, Universidade de Lisboa and Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne to promote the debate between critics and artists will be held in Lisbon on October 25th, 26th, and 27th.

programme à télécharger en pdf : Programa_Coloquio_Passagens_E

http://www.doclisboa.org/2012/en/edicao/seccoes


 Remake / Reprise / Répétition: journée d’études organisée par la revue marge

Musée d’art et d’histoire de Saint-Denis, 19 octobre 2012.

Le mot remake désigne dans le langage courant un film prenant pour modèle un film antérieur. Le remake réussi est-il celui qui est fidèle à la lettre, à l’esprit de l’original ou bien celui qui s’en démarque complètement ? L’idée de remake est-elle transposable à toutes les formes d’art ? Lorsque Picasso peint des Ménines d’après Vélasquez, s’agit-il d’un remake ? Que dire des nombreuses reprises (plus de quarante) qu’a faites Picasso sur ce thème ? Sont-elles des répétitions, des variations ou des versions ? Lorsque Fénelon ou Joyce s’inspirent d’Homère, s’agit-il de remakes? Lorsque Marina Abramovic choisit de refaire des performances des années 1960-70, s’agit-il de remakes ou bien de reprises au sens théâtral ? La question peut être étendue à toute nouvelle adaptation d’une pièce de Molière à la Comédie Française ou d’un opéra de Wagner à la Bastille. N’est-il pas significatif que ce que l’on qualifie ici communément de reprises ne se confond pas avec les répétitions qui préparent chaque spectacle ?
Dans le domaine des arts plastiques, ces questions rencontrent certains échos. Ces dernières décennies, la question de la reproduction à l’identique d’une œuvre existante a donné lieu à divers développements ; notamment avec la vogue du simulationnisme et de l’appropriationnisme dans les années 1980 ou avec les expériences de re-enactment de performances et de reconstitution d’expositions auxquelles on assiste depuis quelques années. S’agit-il de remakes, de reprises, de répétitions, d’actualisations, de variations d’une même œuvre ou de versions constituant des œuvres différentes ?

 


Partages d’espaces / université de Pau / mai 2012

 Université de Pau et des pays de l’Adour, 10, 11 et 12 mai 2012

programme à télécharger : Programme_PARTAGES_JMSP_3

http://frontieres-metissages.univ-pau.fr/live/actualites

L’actualité, l’histoire, la vie quotidienne des hommes (et des animaux), la psychè, la société, la pensée, le savoir, la création, sont traversés en permanence par des questions de rapport aux limites, aux frontières, à la définition de territoires et d’espaces, à leur transgression ou à leur dépassement. L’espace est ici entendu comme lieu de pratiques, de discours et de représentations littéraires, esthétiques, socio-politiques, culturelles et linguistiques ; l’espace approprié  (le territoire) est  un lieu de médiation, de négociation et de sociabilités qui fait sens pour les individus, les acteurs ; pour cela, il est  corollaire des notions de frontière, de limite, de seuil et de transgressivité  qui sont bien sûr à prendre dans leur sens premier.

Les phénomènes migratoires, la constitution de zones économiques ou monétaires, mais aussi les découvertes scientifiques et la question éthique de leurs applications, l’évolution des concepts, des mentalités, des usages, des représentations et des pratiques artistiques au-delà des limites systématiques et génériques sont quelques exemples du fait que les « partages d’espaces » soulèvent des problèmes historiques, politiques, géographiques, anthropologiques, éthiques, esthétiques et épistémologiques, et qu’il est désormais nécessaire de penser frontières et limites autrement.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :